Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !


Bilan des animations du mois de juillet avec PANPA haut Allier

Bilan des animations du mois de début juillet avec PANPA haut Allier

 

L’été commence intensément avec PANPA haut Allier ou tous les jours, des animations « nature » et culturelles sont proposées à la maison des oiseaux de Lavoûte-Chilhac ou en balades. 

 

L’exposition d’été, riche en couleurs, réunit les œuvres de métal et de vitraux de Diego et Pierre MARTINEZ, et les aquarelles de paysages et de thèmes floraux de Vincent et Anne Marie BESANCON. Les aquarelles vives à techniques humides du couple Brivadois égaie les scènes de villages ou de paysages du haut Allier ou les représentations d’inspiration « art naïf » rendant vivant les oiseaux colorés et toute une flore exotique. Parmi les pièces maitresses des sculptures, un paon de métal et de vitraux, une chauve-souris géante, des libellules et des papillons colorés des insectes de métal … vous accueillent durant tous l’été, autour de films « nature » et de la fresque des oiseaux du haut-Allier.

 

L’inauguration de l’exposition du 7 juillet qui a réunit plus d’une 100aine de convive a été mise en musique sur des sonorités trad’ de haute-Auvergne où d’ailleurs, par le groupe Duovergne composé de Pascale VERDEAUX au violon et de Jean-Claude RIEU à la cabrette et a l’accordéon diatonique, devant une assemblée séduite.

 

Le dimanche 15 juillet dernier en soirée, un gouter-découverte en concert autour des musiques baroques des pays méditerranéens du 17ème siècle a été interprété par le Duo Bellezza, Gédéon Richard au chant, tambourina et castagnettes, Valerie LOOMER au théorbe, cistre et guitare à 4 chœurs. Ils ont proposé des œuvres originales, qui ont transporté le public dans un voyage enchanteur dans les traditions napolitaines (Lu passarielu), à travers les œuvres de Claudio Monteverdi (Si dolce é il tormento), de Diego Ortiz (Recercada primera) ou encore d’Estienne Moulinié (compositeur Languedoc qui a écrit des œuvres essentiellement profanes, des airs de cours, à boire ou de ballet). Gédéon Richard et Valerie LOOMER  ont conquis le public par leur générosité artistique et humaine sans limite, par leur virtuosité, par la noblesse de leur style magnifiant ces instruments aux sonorités trop rares, dans l’ambiance feutrée de la maison des oiseaux. 

 

Dimanche 22 juillet, ce sont les musiques de traditions latino-américaines interprétées par le guitariste et flutiste virtuose, Christian NANDO, qui ont transporté un public venu nombreux l’applaudir.  Il maitrise ses jeux de guitare et de flûtes indiennes, sur des rythmes traditionnelles de salsa ou de mambo … avec puissance et finesse, jouant avec le public, qui est séduit à coup sur. Ce compositeur, arrangeur, travaillant avec de nombreux artistes aime avant tout le partage avec son public, sur des grandes scènes ou en concert intimiste, lui offrant un peu des ses beau voyages dans les pays sud-américains. Son passage à la maison des oiseaux est avant tout une marque de grande générosité, à nous faire partager et nous faire vivre un moment musical autour de ce qu’il aime avant tout, les musiques vivantes, rythmées.  

 

Le 24 juillet en soirée, après une visite commentée de Lavoûte-Chilhac par Marilyne AVONT du Pays d’Art et d’Histoire du Haut-Allier, en déambulation, depuis l’église jusqu’au jardin public, Yasmine IDJEDD a proposé des contes et histoires en patois et français, autour du jardin de la cure et à la maison des oiseaux, devant un public familiale venu en nombre. L’histoire de Lavoûte narrée en patois traduit, a accompagné des récits drolatique du répertoire local, tel « la pauvre de chèvre d’Annette », le « chapeau neuf », de « la vièlha e le lou », ou encore « la légende d’Auvergne ». Cette soirée en déambulation a été animée des musiques traditionnelles proposées à l’accordéon et à la vieille, autour d’une collation offerte.

 

 

L’association a également assurée de nombreux ateliers ludiques autour de recherches de minéraux en rivière, dévoilant un peu des secrets géologiques de nos rivières, dans l’Allier à Langeac, à Lavoûte-Chilhac ou au Chambon de Cerzat, ou dans l’Arzon à Chomelix. Grenat, Magnétite, olivine et même quelques petites paillettes d’or ont été récolté par les familles et les enfants pris au jeu par l’orpaillage à la battée.

 

Des balades de découverte de la nature sont proposées tout l’été où les oiseaux, la faune, les fleurs, la géologie et les paysages se révèlent à chaque pas. Jumelles au cou, filets à papillons en main, guides en poche, les balades organisées ce début de juillet autour de Chomelix, de la falaise du Blot, du lac du Bouchet ou du Mont St Roch à Langeac ont été l’occasion de sites fascinants et de découvertes naturalistes : de circaètes en chasse, de libellules et de papillons aux couleurs chatoyantes, des plantes aux vertus comestibles ou apaisantes, de rapaces en vol groupés ...

 

Des ateliers pour enfants sont proposés les mercredis ou sur demande à la maison des oiseaux, ou les enfants apprennent en s’amusant. Ainsi, un atelier a été proposé autour de la fabrication d’un « oiseau mécanique » dans les ailes sont actionnées par un élastique, proposé par Ronan RANOU. D’autres ateliers se sont tenus autour de la réalisation de « traces d’animaux » à découvrir et à mouler dans la terre, ou autour de la fabrication d’attrape-rêves, objet décoratif traditionnel amérindien ayant vocation à éloigner les mauvais rêves.