Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Nourrir les oiseaux en hiver

 

Nourrir les oiseaux des jardins en hiver est une activité ludique, très utile pour aider nos amis ailés, au période de grands froids (entre novembre et mars), et qui vous permettra de les voir et les identifier facilement depuis votre fenêtre sans les déranger.

 

À la belle saison, le nourrissage est déconseillé, les oiseaux devant se disperser pour nicher, dans les milieux qui leur procureront toute la nourriture nécessaire ; graines, mais surtout insectes dont les protéines seront nécessaires à la croissance des jeunes et à leur émancipation.

 

Les meilleurs aliments sont les mélanges de graines riches en lipides, celles de tournesol noir, de maïs concassé, de millet, mais aussi de blé concassé, de pois, d’avoine ... On peut y ajouter les fruits tels que pommes, poires, raisins, et des fruits secs non salés (Amandes, noix, noisettes, cacahuètes concassés). Enfin des graisses végétales peuvent être associés à ces mélanges, comme apport en lipide, nécessaire aux oiseaux quand les grands froids sévissent. Des points d’abreuvage peuvent être aménagés s’il n’y a pas de point d’eau naturel près de chez vous. Enfin, on évitera tout aliment salé, tel que le pain, le fromage, mais aussi le lait (non digéré par les oiseaux).

 

On pourra choisir différents types de mangeoires :

 

- à plateaux (avec ou sans silo distributeur) pour la majorité des granivores. Vous pourrez en disposer plusieurs à différents endroits de votre jardin, afin que les oiseaux ne passent pas leur temps à se chahuter sur une seule mangeoire. Elles pourront être à proximité de buissons pour d’y protéger.

-  des boules de graines et de graisse à suspendre dans les arbres pour les mésanges. Conseil de cuisinier : placer un mélange de graines dans des pots de yaourt vides. Placer une petite branchette nouée à une ficelle, et y couler de la "végétaline" fondue. En se refroidissant, la graisse végétale se figera ainsi que tout le contenu du pot de yaourt. Vous n’aurez plus qu’à enlever le tout du pot puis à suspendre votre boule de graine par la ficelle.

 

Le nourrissage des oiseaux en hiver engendre des rassemblements d'oiseaux, parfois conséquents. Afin d'éviter la propagation de maladies chez les oiseaux, nous vous conseillons de nettoyer régulièrement les mangeoires, d’en retirer fientes et vieilles graines pourries

 

Il y a une grande diversité d’oiseaux qui apprécient les mangeoires en hiver, dont certaines espèces très discrètes le reste de l’année :

 

On reconnaitra facilement les mésanges, 4 espèces présentes en France en hiver dont certaines s’approcheront les mangeoires : la mésange charbonnière avec son ventre jaune, sa tête noire et ses joues blanches : la mésange bleue, légèrement plus petite mais tout aussi énergique, munie d’une calotte et d’ailes bleues ciel, les mésanges noires et nonette, aux teintes chamois et calottes noires. Les mésanges à longues queues, les mésanges huppées et les mésanges boréales seront-elles plus discrètes, préférant les bourgeons des arbres.

 

D’autres oiseaux sauront animer votre mangeoire à plateaux : pinson des arbres, merle, chardonneret, verdier, rouge-gorge, bouvreuil pivoine, pics, geai, tourterelle turque, mais aussi les hivernants tels que tarins des aulnes, gros-bec casse noyaux, pinson du nord …

 

Autres renseignements auprès de la maison des oiseaux et de la nature (panpa haut allier : 06 76 37 44 69)

Verdier d’Europe, Moineau domestique, Gros-bec Casse noyaux et Chardonneret élégants

(Crédit photo : Huguette BERGER)