Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

programme 2016

 

                                                                       

 

 

BILAN 2016 DE LA PROGRAMMATION DES GOUTERS DECOUVERTES DE LA MAISON DES OISEAUX ET DE LA NATURE

 

 

 

L’association PANPA HAUT ALLIER a proposée une série d’animations variées tout au long du printemps, à travers le territoire du Haut-Allier, jusqu’à ses marges, en lien avec plusieurs partenaires, fidèles à ses actions 

 

PROGRAMME DE L’HIVER ET DU PRINTEMPS 2016

 

SAMEDI 6 FEVRIER : UNE VILHADE EN RYTME ET EN DANSE, A SAINT PRIVAT DU DRAGON

 

   

 

L’association PANPA Haut Allier a lancé sa programmation culturelle 2016, ce Samedi 6 février, en offrant une soirée conviviale autour de contes, d’histoires locales, de chants et musiques locales du répertoire altiligérien. La première partie de soirée, proposée comme une vilhade « au coin du feu », a été tenu par          Jean Claude Blanc, proposant des contes, du chant, des historiettes humoristiques et des musiques du répertoire locales telles les bourrées « tricottada » ou encore « le Taureau de Laguiole » accompagné à la vielle par Guy Grangeant et Rémy Désécures. Yasmine Idjedd a proposé des récits du patois au français, narrant la « Légende de l’Auvergne », « la vilhade le lou » et d’autres histoires inspirées de la vie quotidienne. Eric Desgrugillier, invité pour cet événement a charmé le public autour de chants collectés auprès des anciens du pays au cours du XXème siècle telle Virginie Granouillet.

 

   

Jean Claude BLANC et Eric DESGRUGILLIER, Yasmine IDJED, Guy GRANGEANT , Jean-Michel JOUBERT  et Fabrice GOUPIL

 

La soirée s’est poursuivie par un grand bal trad' qui a emmène le public à la découverte des danses traditionnelles (mazurkas, scottishs, bourrées, valses, polkas, maraichines et cercles), sur des mélodies de répertoires anciens, proposées par le groupe FMR et par le groupe DÉCAD'ANCHE, invité d’honneur de cette soirée musicale. Ce duo mené par Jean-Michel Joubert (hautbois, cor anglais et grail) et de Fabrice Goupil (accordéon diatonique et musette du Centre), propose un mélange les différentes sonorités de ses instruments, conférant à son répertoire des couleurs des plus variées. Poussé par la puissance de jeu des instruments à anches, leur musique dynamique et rythmée, donne un coup de jeune à ce répertoire, et est une invitation à la danse. La soirée s’est terminée par un bœuf musical où Georges, Véronique, Thibault, Didier et René se sont associés aux musiciens déjà présents.

 

Cette soirée a été proposée avec le soutien de la communauté de communes de la Ribeyre Chaliergues et Margeride, la mairie de St Privat du Dragon, le CDMDT 43, l’école de musique intercommunale des Sucs, le Conseil général 43 et la Région Auvergne que nous remercions sincèrement.

 

Les mois de Mars Avril en vilhades itinérantes

 

Les mois de mars et avril ont  vus 4 vilhades d'apre midzour se succéder a travers le territoire du Val d’Allier autour de contes et d’histoires en patois, en français et autour de musiques locales.  Les histoires, narrées par Jean Claude BLANC et Yasmine IDJEDD ont été l’occasion de redécouvrir des contes du répertoire local, souvent drôle, et tournant en dérision, et parfois au ridicule, des personnages tels le diable, le paysan, le médecin, le curé … Les poésies de Larbi MEDJAOUD, toujours émouvantes et philosophiques, ont conquis le cœur des auditeurs. Ces récits sont entrecoupés de bourrées, de mazurkas ou de scottish du répertoire locale "le taureau le Laguiole", "l'eau de roche", le "roc de Carlat" ... interprétées à la vielle à roue, à l’accordéon et à la guitare. Ces animations se déroule dans une ambiance très conviviale où le public et invité à participer, et se terminent autour d’un gouter sucré.

 

Ces animations se sont produites en des lieux très différents :

 

- le 10 mars à la Maison de Mandrin à Brioude, animation proposée en lien avec l'Institut d’Etude Occitane (Institut d’Estudis Occitans) et la mairie de Brioude, dans le cadre de l’exposition « Paraulas de Pais » : 37 personnes présentes    

- le 13 mars à la salle de la mairie d’Aubazat, en partenariat avec la mairie et la communauté de communes de la Ribeyre Chaliergues et Margeride : 29 personnes présentes

- le 20 mars, au bar chez Jacqueline, à Domeyrat : 34 personnes présentes

- le 10 avril à la salle polyvalente de Ferrussac, partenariat avec la communauté de communes et la mairie : 25 personnes présentes

 

    

Salle polyvalente de Ferrussac               Maison de Mandrin à Brioude             

 

   

Salle de la mairie d'Aubazat       Bar de Domeyrat           Maison des oiseaux et de la nature

 

 

SAMEDI 2 AVRIL 2016 : UNE VILHADE POUR LES 20 ANS DE LA MAISON DES OISEAUX ET DE LA NATURE DU HAUT ALLIER

 

A l’occasion du vernissage d’exposition « Oiseaux et faune des jardins » avec Karine DUCHER et Brigitte MIDROIT, l’association PANPA Haut Allier a fêté les 20 ans de la Maison des oiseaux de Lavoûte-Chilhac, rebaptisée « MAISON DES OISEAUX ET DE LA NATURE DU HAUT ALLIER ».

 

La 50aine de personnes réunie autour du gâteau d’anniversaire, a pu profiter de cet après-midi festive qui s’est poursuivie par l’audition de poésies de Larbi MEDJAOUD, de récits en patois proposées par Yasmine IDJEDD, de chants de Jean-Claude BLANC et de musiques locales, autour d’un verre de l’amitié.

 

 

 

 

 

Vendredi 22 Avril 2016, 20h30 : "DECOUVERTE DU MONDE DE LA NUIT" A FONTANNES

 

L’association PANPA HAUT ALLIER avec le soutien de l’Office du tourisme de Brioude et sa région, et de la Mairie de Fontannes ont proposé une animation tout public autour de la découverte des animaux de la nuit. Une balade a été proposée autour du village de Fontannes, à la recherche de la faune crépusculaire,. Clou de la sortie, la Chevêche d’Athéna, petite chouette dont le nom rappelle qu’elle incarnait la déesse de la sagesse durant la Grèce antique, s’est manifestée durant la balade, par ses chants répétés, semblables au miaulement aigu d’un chat et par son survol au-dessus du groupe. Les chauves-souris, sortant de leur hibernation, ont été observé également malgré une météo capricieuse. La soirée s’est poursuivie à la salle polyvalente par un diaporama sur la faune nocturne de nos campagnes, et par un pot offert à la quarantaine de personnes présentes, par l’office du tourisme.

 

Dimanche 22 Mai 2016 : balade de découverte du Marais de Lorlanges,

partenariat avec la Communauté de communes du Pays de Blesle.

 

Cette balade a pour objet de faire découvrir la faune et la flore de ce lac, installé au cœur d’un paysage de bocage et aujourd’hui protégé pour la richesse des amphibiens, libellules et oiseaux vivants dans ce milieu naturel, classé en Espace Naturel Sensible et Natura 2000. La 15aine de personnes, réunis pour l’occasion, ont découverte les tritons présents dans une mare pédagogique aménagé autour du marais,. La balade s’est poursuivit autour des aménagements réalisés depuis le village (le sentier de petite randonnée « Horizons de Lorlanges », une table d’orientation), offrant des vues imprenables sur les montagnes d’Auvergne, sur les châteaux avoisinants et la chaine des Puys, semblant toute proche. Un pique nique a clôt cette balade conviviale, a l’abri des ondées.

 

Vendredi 3 juin 2016 « Une Vilhade à Ally »,

Bilan : Cette soirée organisée à la salle polyvalente d'ALLY a réunit plus de 25 personnes du village et des alentours. Contes et légendes, mettant en scènes des notables ou des personnages pittoresques, souvent tournés en dérision, ont charmés le public. Le talent de narration,  en patois et en français, de Yasmine IDJEDD et de Jean Claude BLANC ont conquis l’assemblée. Les musiques du répertoire local, interprété à la vielle à l’accordéon et à la guitare, ont su également dynamiser ou attendrir cette soirée conviviale qui c’est terminée autour d’une collation généreuse offerte par la mairie. (Partenariat avec la Mairie d’Ally et la communauté de communes de la Ribeyre Chaliergue et Margeride)

 

 

PROGRAMME DE L’ETE 2016

 

Les conférences illustrées de l’été ont été proposées sur des thèmes nature, scientifiques ou historiques :

- L’inauguration de l’exposition du 9 Juillet, a été l’occasion d’une démonstration de la technique de pastel sec par Lionel ASSELINEAU. Un portrait de Chouette effraie a été réalisé devant un public attentif, par un premier tracé au crayon, suivi de petites touches de pastel et d’estompages, laissant apparaitre le regard saisissant de l’animal, les nuances chamoisées du plumage ...

 

- Le 25 juillet, Bernard Soulier, responsable du musée de la bête à Auvers, a proposé une soirée retraçant l’histoire de la Bête du Gévaudan. Son travail fouillé d’historien, a été présenté autour d’un diaporama et d’échanges avec le public, présentant les faits historiques relatés dans cette période de fin XVIIIème siècle, écartant les théories les plus loufoques et permettant a l’assemblée, de mieux comprendre l’origine de ce grand mystère de l'histoire de France qui a marqué la Margeride.

 

 

- Le 12 aout, Hervé Audebert, documentaliste de la cartothèque de l'Institut Géographique National a proposé une conférence richement illustrée, sur "l’histoire de la cartographie des origines à aujourd'hui", à travers la présentation de copies des premières cartes connues au monde, il y a 5500 ans, jusqu’aux représentations plus récentes des cartes de Mercator ou de Cassini. Par l’évolution des méthodes de levés topographiques, au fil des siècles, la véritable figure de la terre s’est dévoilée peu à peu, apparaissant telle que nous la connaissons aujourd'hui.

 

 

- Programmées en juillet et aout, 5 conférences et sorties crépuscules on été dédiées a la découverte du monde de la nuit, les chouettes mais aussi les chauves-souris, a l’occasion de la Nuit de la Chauve-souris. Les sorties ont été l’occasion pour les familles d’observer la Chouette chevêche, juché sur les toits de maisons, émettant son chant typique tel un miaulement de chat, et arborant les yeux d’or qui ont tant fasciné les hommes depuis l’antiquité. Les chauves-souris, ces mammifères volants étonnant, comptent 28 espèces en Auvergne, et plus de mille dans le monde. Discret, elles sont présentes dans chaque maison, dans des fissures de falaises ou d’arbres. Ses insectivores ont développé leurs propres stratégies pour se nourrir, se reproduire et passer la période critique de l’hiver.

 

Trois spectacles musicales, associées à des contes ou des lectures poétiques ont été proposés la maison des oiseaux et de la nature :

 

- le 27 juillet, Pierre-Jean Blazy et Marie-Christine Gay ont proposé la lecture de leurs textes poétiques, issus de leurs derniers recueils, dans lesquels la beauté de la nature mais aussi, des sentiments, souvent amoureux, sont mis en exergue, entrecoupé des musiques renaissances, baroques ou plus contemporaines proposées par une famille de virtuoses composé d’Anne Sophie Brioude au violon et à la viole de gambe, de Guillaume Brioude au clavier, et de leurs enfants Pierre-Baptiste, Marianne et Anne Clotilde, au luth, à la flute traversière et au violon.

 

 

- le 8 aout, des musiques acadiennes contées, proposées par Polo Bruguière, Valérie Loomer, Nadine Marinellie ont enchantées la quarantaine de spectateurs, autour de rythmes d’influences cajuns ; sur les traces de Baile Cormier, voyageur musicien, a la recherche de sa famille et de ses racines acadiennes. Un spectacle émouvant et réjouissant proposé par un trio de musiciens conteurs chaleureux et trempé d’énergie et d’humanité, qui retrace de façon intime et musicale, la vie des peuples francophones de l’ancienne Acadie, poussé dans leur exode « le grand dérangement » jusqu’à la Louisiane promise. Cette histoire raconte malgré tout un « beau voyage », sur les sonorités de violon, de mandoline, de banjo, de guitare ou de cistre, et d’influences plus amérindiennes avec la flute cherokee des montagnes Appalaches.

 

- le 17 aout, Pascale Verdeaux et Jean-Claude Rocher du groupe DUOVERGNE ont proposé des contes traditionnels, peuplés d’oiseaux et de musiciens, accompagnés des sonorités de violon et de cabrette. Les jeux d’enfants d’antan ont été testé par un public enthousiaste, suivi les danses traditionnelles conviviales, tel le brise pied, les branles de l’ourse et du rat ….

 

 

Des contes et histoires en balades autour des plantes, ont été organisés sur deux dates en été :

 

Les conteurs Agnès Ginioux et Patric Rochedy, ont proposé chacun un rendez vous en extérieur, sur les bords d’Allier à St Cirgues et au jardin de Lavoûte-Chilhac, les 20 Juillet et 24 Aout. Ils ont proposé une découverte sensorielle, des représentations mythologiques ou populaires des plantes communes de nos contrées. Derrière chaque arbre, chaque plante se cache une histoire, une légende, du plantain, aidant à marcher plus longtemps, au mythe d’immortalité du cerisier, dans les cultures asiatiques. Ces conteurs ont su rendre aux plantes dites « vulgaires » de nos bords de chemins, leur poésie, leurs légendes, et toute leur noblesse …

 

Six rendez-vous ont été proposés en été à l’occasion d’ateliers créatifs pour enfants ou adultes :

 

- Le 22 juillet, Muriel Leclerc a tenu un atelier d’initiation à la vannerie dans une ambiance conviviale. La confection d’un nichoir à oiseaux a été l’occasion d’apprendre les techniques de l’art du tressage de l’osier, sous les conseils avisés d’une professionnelle.

 

- les 5 et 23 aout, un atelier de fabrication de papier recyclé artisanal a été organisé pour les enfants et les familles, encadré par l’équipe de PANPA Haut-Allier. Cette initiation a été l’occasion d’apprendre les techniques et les différentes phases de fabrication de feuilles de papier recyclé, du broyage des feuilles à la phase, plus délicate, de tamisage de la pate, jusqu’au séchage. La récolte de pétales de fleur a permis d’orner le papier, que chacun pu a ramené chez soi

 

 

- les 10 et 17 août, un atelier très ludique de création d’objets en bois a été mené pour les enfants, par Ronan Rannou. Cet artisan fabrique des objets décoratifs ou ludiques en bois, découpés par chantournage et peints. Les enfants et les familles présentes ont pu s’essayer a cette technique, créer leur propre puzzle d’animaux en bois ou leur jeu suspendu.

 

 

 

PROGRAMMATION DE SEPTEMBRE – OCTOBRE 2016

 

Samedi 10 septembre 2016 : GOUTER DECOUVERTE EN BALADE : « géologie et paysage A CHANTEUGES » AVEC ROGER MARION

 

La trentaine de  personnes présente à cette balade a pu découvrir la grande variété de roches que l’on rencontre à Chanteuges, sur les explications de Roger Marion. Les échantillons, les cartes et les coupes géologiques du site ont permis au public de comprendre le contexte géologique parfois complexe du site. Deux coulées basaltiques chapotent l’éperon rocheux où est bâti le village, formant par endroits des primassions en colonnades majestueuses. Ces roches volcaniques datées de prés de 2 millions d’années couvrent d’anciens lits de galets, parfois épais, marquant la présence ancienne d’un cours d’eau a régime torrentiel, marqué. Ces alluvions reposent sur la roche mère, le « bed rock », constitué ici de « léptinite », une roche très rubanée, issue de la forte compression des roches anciennes, à l’occasion de la formation d’une ancienne montagne, il y a plus de 400 millions d’années. Localement, les restes d’une lentille d’ « amphibolite », roche sombre et très dure, formée à haute pression, témoigne de la collision ancienne de plaques tectoniques en subduction. Cette après midi organisée en partenariat avec le Pays d’Art et d’Histoire de Haut Allier (Charte architecturale et paysagère du Haut-Allier), et avec l’association culturelle et sociale de Chanteuges s’est terminé autour d’un gouter offert

 

Vendredi 16 Septembre : GOUTER DECOUVERTE en Conférence autour du Bestiaire médiéval avec le PAYS D’ART ET D’HISTOIRE DU HAUT-ALLIER

 

Proposé dans le cadre des « Journées du patrimoine », Aurore Jarry et Marilyne Avont, du Pays d’Art et d’Histoire ont présenté à travers un diaporama, la richesse et la diversité des représentations du bestiaire médiéval visible sur le territoire du haut-Allier, devant une assemblée de 25 personnes. les œuvres présentés sont visibles sur les chapiteaux, les stalles, les frises ou les fresques des églises de St Julien de Brioude, Azérat, Auzon, Bousselargues, Blesle, Lempdes sur Alagnon, Domeyrat, St Cirgues, Blassac, Mazerat Aurouze, Chanteuges … Ils retracent tous un monde réel ou imaginaire qui illustrent principalement les textes bibliques, où les hommes de Dieu domptent l’animal sauvage et féroce, où les saints et les archanges terrassent le Dragon, l’incarnation du diable, au corps de serpent armé d’ailes et griffes puissantes. Dans les nombreuses représentations de chimères, l’homme est associé à un animal symbole, qui incarne des vertus ou des défauts que l’artiste met en avant : la fourberie du singe ou du goupil, la férocité et la puissance du lion, l’innocence et la pureté de l’agneau, de la licorne, la virilité du cerf …, L’animal symbole immortalisé dans les œuvres médiévales montre et raille le comportements des puissants et des ecclésiastiques, souvent commanditaires des monuments qui les abritent

 

SAMEDI 24 SEPTEMBRE 2016 - 16H30 : ATELIER "FAUNE SAUVAGE" 

 

Cet atelier a été proposé sur un site, durant une marche organisée autour du village d’Arlet à la découverte du brame du cerf. Les différents groupes qui se sont succédé (près de 120 personnes au total) ont pu profiter, d’un atelier où chacun a pu tenter de retrouver le nom de l’animal à partir de cranes, de moulages d’empreintes ou d’autres indices de présence (cônes rongés, bois écorchés, poils …).  Les mâchoires et les dentitions indiquent le régime alimentaire de l’animal et aide à la classification de ceux-ci. Ainsi les carnivores tels les canidés (renard) ou encore les mustélidés (martre …) présentent des mâchoires aux dents pointures (molaires notamment) bien qu’ils consomment de nombreux fruits. Celle du blaireau, possède des molaires plates qui le distinguent par son régime omnivores. Les rongeurs (mulot, ragondin, écureuil …) sont facilement identifiés par leurs grandes incisives à croissance continue, par leurs nombreuses molaires allongées et par l’absente de canines.

 

DIMANCHE 25 SEPTEMBRE 2016 ET VENDREDI 14 OCTOBRE : ATELIER D’INITIATION A LA RECHERCHE DE MINERAUX AU BORD DE L’ALLIER A LAVOÛTE-CHILHAC ET ALLEYRAS

 

Ces ateliers ont été l’occasion à la 30iene de participants de découvrir les minéraux « semi-précieux » présents dans les alluvions de la rivière, à l’aide de « pans américains » à la manière des chercheurs d’or. (paretanriat : association du festival « Sauvage »)

 

SAMEDI 1ier OCTOBRE 2016 : UNE VILHADE A AUTRAC (43) et les 1ier  et 25 Novembre 2016 : UNE VILHADE à la Maison de retraite de Langeac en partenariat avec la Croix Rouge, et au café de Brioude. 

 

Installé dans les salles à l’architecture renaissance de la maison forte de Montmoirat, l’association PANPA Haut Allier, en partenariat avec la Mairie d’Autrac et les gérant du site, a tenu une veillée dans un esprit convivial rythmé par les contes, et légendes en patois de Yasmine IDJEDD et Jean Claude BLANC et par des moments musicaux, aux sonorités d'accordéon, de vielle et de guitare. Cette animation s’est organisée autour de la dégustation d’une potée auvergnate et d’un pot offert par la mairie.

 

 

Dimanche 2 octobre 2016 : BILAN DE LA Sortie de découverte « Oiseaux nature et paysage » sur le plateau de Chadecol (commune de Blesle)

 

Le Dimanche 2 octobre, la Communauté de communes du Pays de Blesle a proposé une balade de découverte du plateau de Chadecol, sur la commune de Blesle, animée par l’association PANPA Haut Allier. Les 35 personnes présentes à cette marche de 4 km, ont pu observer la faune et la flore du site, visible à cette saison, à l’aide de jumelles mises à disposition. Les haltes régulières ont permis d’observer une plante rare en Haute-Loire, la Carline à feuilles d’Acanthe, typique de sol riche en calcium. De même, certains oiseaux, bien que discret a cette période, ont pu être observés, tels les alouettes lulu, les chardonnerets élégants aux couleurs chatoyantes, les milans royaux, qui commencent leur migration, et un vautour moine, un rapace charognard très rare, pouvant atteindre 3 m d’envergure, visible habituellement dans les gorges du Tarn. Situé sur les marges du vaste plateau du Cézallier, le site permet d’observer les vastes paysages qui s’offrent au promeneur sur les croupes du signal de Fargette, depuis les sommets du Luguet, jusqu’aux lointains Monts de la Margeride ou du Forez., le site est marqué par le volcanisme. On y différencie 4 coulées basaltiques, mises en relief depuis 5 millions d’années, par l’encaissement important des cours d’eau de la Voireuze, de l’Alagnon et de leurs affluents. La balade s’est poursuivi jusqu’à la salle d’exposition des poteries de Monsieur et Madame  Gentil situé à Chadecol où un rafraichissement a été offert. Ce couple d’artisan potier a présenté leurs créations de grés, de sigillés, de raku…, ainsi que les démarches qu’ils ont entreprises pour retrouver les pratiques anciennes de cuissons et les gisements d’argiles en Auvergne.

 

SAMEDI 8 OCTOBRE 2016  : GOUTER DECOUVERTE EN BALADE - PLANTES COMESTIBLES ET BRAME DU CERF A SAINT-AUSTREMOINE

 

Balade Afficher l'image d'originepique-nique autour de la découverte sur les plantes comestibles et médicinales ; découvrons les liens méconnus que l’homme a autrefois tissés avec ces plantes pour se nourrir et se soigner. Les plantes seront cueillies et dégustées au cours du pique-nique.  A la fin de la sortie, les cerfs pourront peut-être se laisser observer dans les ambiances crépusculaires, à l’écoute des sons de la nuit.